Plan du site  
Lycée Carnot

Présentation des CPGE du lycée Carnot

Les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (C.P.G.E.) font partie, depuis ses origines, de l’identité du lycée Carnot. Ses vingt-trois divisions regroupant plus de huit cent étudiants - plus de la moitié de l’effectif global du lycée - en font le principal pôle de CPGE de la région Bourgogne, pôle dont l’attractivité s’étend à la Franche-Comté, aux marges de la Champagne et de Rhône-Alpes, et bien au-delà pour des filières plus rares où le recrutement est national, voire international, quelques étrangers (Tchèques, Marocains, Chinois…) rejoignant tous les ans nos classes.

Cette attractivité est justifiée non seulement par le nombre et la diversité des formations mais par l’existence d’une véritable culture d’établissement qui veut allier la recherche de la réussite et le souci de l’humain.
En effet, tout en restant la voie d’excellence originale qui caractérise l’enseignement français, l’ensemble formé par les CPGE et les grandes écoles auxquelles elles préparent, connaît de profondes mutations. Avec 75.000 étudiants en CPGE et 200.000 dans les diverses grandes écoles (qui recrutent prioritairement mais pas exclusivement dans les classes préparatoires), cet ensemble a connu un saut qualitatif et quantitatif. Les effectifs des grandes écoles ont progressé de 50 à 80 % en 15 ans selon les filières, les classes préparatoires ont suivi la même évolution.
Si elles s’adressent naturellement aux bons élèves, les besoins de l’économie en cadres et responsables interdisent tout élitisme excessif : on recrute au-delà du cercle étroit des premiers de la classe. Il faut donc aussi que des élèves qui, par timidité, méconnaissance, voire crainte liée à des représentations dépassées, n’osent pas candidater dans ces classes, prennent conscience qu’elles peuvent être aussi « pour eux ».

Situées dans des lycées et soumises aux mêmes règles de gratuité que le reste de l’enseignement public, les classes préparatoires sont une formation validante de premier cycle de l’enseignement supérieur et à ce titre intégrées dans l’espace éducatif européen qui fonctionne selon le système LMD.
La scolarité se déroule sur deux ans ; le passage à l’issue de la première année est la règle générale, sauf pour des jeunes manifestement mal orientés ou souhaitant bifurquer. Les étudiants passent les concours au terme de la deuxième année et peuvent redoubler celle-ci pour améliorer leurs résultats et donc leurs perspectives d’intégrer la grande école de leur choix.
Ces étudiants de CPGE, intégrés dans un lycée, retrouvent la structure des classes comme dans le second cycle, suivent des cours et travaux pratiques (en sciences) sur toute la semaine et sur la totalité de l’année scolaire. A ces heures de cours et TP (une trentaine hebdomadaire, avec des variantes selon les filières) s’ajoutent des devoirs surveillés et des concours blancs pour l’entraînement des élèves et des « colles », c’est-à-dire des interrogations orales individuelles qui permettent de compléter le cours, de suivre de près la compréhension et de faire face aux difficultés.
L’assiduité est obligatoire et dûment contrôlée par les professeurs et la vie scolaire. Les enseignants, hautement qualifiés et nommés nationalement par l’Inspection Générale, ont à cœur de mener la totalité de leurs élèves à la réussite, en articulant des exigences de travail régulier et soutenu et une aide individuelle, renforcée par la solidarité qui existe entre les étudiants d’une même classe.

Comme vous pourrez le découvrir en détail sur ce site, le lycée Carnot propose une offre diversifiée de Classes Préparatoires de Première et Deuxième année dans les filières :

Chaque lycéen trouvera donc au lycée Carnot la voie d’excellence qui correspond le mieux à son choix et les conditions individualisées d’une réussite pour chacun.

[|

Haut de page|]

Documents joints

 

Lycée Carnot | Réalisé sous SPIP

Interface privée