Plan du site  
Lycée Carnot

La section Techniques de la Musique et de la Danse

Instrumentiste ou chanteur précoce, ou danseur issu pour certains des classes à horaires aménagés en musique et danse, ne pouvant pas entrevoir ses activités autrement qu’en rapport étroit avec la pratique quotidienne exigeante de la musique d’orchestre ou de chambre, ou de la danse classique et contemporaine, pourvu d’une généreuse et solide envie de réussir tout en progressant régulièrement, l’élève se dirige vers le baccalauréat de Technicien de la Musique et de la Danse (antérieurement T5 – F11). Un emploi du temps adapté permet la poursuite d’études instrumentales, vocales ou chorégraphiques au Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon. [1] [2]

Il se distinguera en subissant des épreuves où l’enseignement général ne peut pas être négligé (total des coefficients : 10) face à l’enseignement professionnel (total des coefficients : 10). Cette égalité est gage de la nécessité d’une solide culture générale dans le milieu professionnel de la musique et de la danse.

Modalités d’admission

[*Les futurs candidats au baccalauréat Technicien de la Musique et de la Danse doivent préalablement subir des tests musicaux ou chorégraphiques [3]. Ces tests sont organisés par le Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon au cours du mois de mai pour septembre suivant, en s’inscrivant préalablement entre le 9 MARS et le 17 AVRIL 2015, à partir d’un dossier à retirer au CàRR ou au lycée Carnot.*]

Les candidats expriment leur voeu d’orientation ensuite examiné en conseil de classe de fin de 3ème qui doit se prononcer favorablement à un passage en seconde.
Ils ne sont admis en seconde TMD qu’au terme de la décision prise par la commission d’affectation de fin de troisième (fin juin).

Organisation de l’emploi du temps et des horaires

L’emploi du temps est aménagé pour permettre les études conjointes au Lycée et au Conservatoire.
Les horaires sont répartis de façon à dégager 5 demi-journées (du lundi au vendredi) dans chacun des deux établissements, permettant ainsi un travail individuel efficace pour chaque élève.
L’enseignement général (18 à 20h hebdomadaires dont français, philosophie en terminale, mathématiques, physique, histoire, histoire de l’art en 1ère et terminale, langue vivante I, Education Physique et Sportive adaptée) ainsi que partiellement l’enseignement professionnel (4h hebdomadaires dont analyse - analyse musicale adaptée aux danseurs - , histoire de la musique, anatomie - pour les danseurs - ), et la pratique vocale et/ou collective sont dispensés au Lycée Carnot .
L’enseignement professionnel dont exécution instrumentale, vocale ou chorégraphique, la formation musicale, la lecture instrumentale à vue, les différentes pratiques de musique d’ensemble (orchestre, musique de chambre, quatuor, etc.), l’histoire de la danse (pour les danseurs), est dispensé au Conservatoire à Rayonnement Régional, selon des horaires différents en fonction des différents instruments, voix, danse et niveaux de chaque élève.
Au baccalauréat, le total des coefficients des épreuves musicales ou chorégraphiques est égal à celui des épreuves d’enseignement général.

[*Les objectifs recherchés en enseignement général ainsi que le rythme soutenu de travail technique au Conservatoire requièrent une forte motivation personnelle ainsi qu’ une rigueur et une organisation personnelles très solides.
L’expérience montre que les meilleures réussites (mention au baccalauréat) sont obtenues par les élèves qui parviennent à concilier les exigences de techniques instrumentale, vocale ou chorégraphique et un niveau personnel de culture générale pertinent.
*]

Débouchés possibles

Ce baccalauréat conduit à la carrière

Il permet éventuellement la poursuite d’études en Faculté (UER de musicologie, professorat d’Education Musicale) lorsque les candidats possèdent une bonne culture générale.
De nouvelles formations en lien avec l’université de Bourgogne et le Conservatoire à Rayonnement Régional permettent de concilier efficacement la poursuite des cursus spécialisés supérieurs avec une formation universitaire (licence en 3 ans selon un parcours "pratique musicale spécialisée" ou un parcours "musique et musicologie" ; puis master en 2 ans, voire doctorat au-delà)

Les autres métiers liés à la musique et au spectacle (gestion d’entreprise culturelle, direction artistique, administrateur, agent artistique ; métiers de l’édition musicale et phonographique ; facture ou lutherie instrumentale ; métiers de l’audiovisuel) sont envisageables après des formations qualifiantes demandant un bon niveau musical et général.

Les débouchés ne sont donc pas si limités que la spécialisation technique pourrait le laisser apparaître.

Nombre d’enseignants au Conservatoire de Dijon ou dans d’autres établissements d’enseignement spécialisé ou public sont titulaires d’un baccalauréat TMD.

Plusieurs artistes célèbres, dont la renommée dépasse pour certains les frontières, sont issus du Lycée Carnot (Thierry Caens, Arnaud Lagarde, Fabrice Gand, Arnaud Boukhitine, Jean-Paul Fouchécourt).

[1Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon
24 boulevard Georges Clemenceau
BP 1510
21 033 Dijon-cedex
Téléphone 03 80 48 83 40

[2Le recrutement académique, voire exceptionnellement hors-académie, requiert l’internat des élèves qui en bénéficie après décision du proviseur du lycée Carnot.

[3Ces tests ne concernent que les candidats non encore inscrits au CàRR de Dijon. Les élèves ayant suivi les Classes à Horaire Aménagé en Musique ou Danse n’ont besoin que de l’avis du professeur, de la direction du CàRR et de la décision favorable du conseil de classe de fin de 3ème.

 

Lycée Carnot | Réalisé sous SPIP

Interface privée