Plan du site  
Lycée Carnot

Préparer efficacement sa rentrée en deuxième année (Khâgne)

Chères futures khâgneuses et chers futurs khâgneux,

Vous trouverez ici les conseils de lecture donnés par vos professeurs et professeures pour préparer votre rentrée.


Pour connaître les horaires hebdomadaires et les coefficients aux différents concours, vous pouvez vous reporter à la page matières et horaires.


FRANÇAIS  (tronc commun) - Mme Costa-Colin (K2) et M. Pennanech (K1)

Conseils de lecture en vue de l’entrée en khâgne
Concours A/L Ulm-Lyon et Concours chartes - 2020

I. Programme de l’année

Le programme comprend deux axes et trois questions :

* Domaine 1

- Le récit bref

* Domaine 2
- La représentation littéraire
- L’œuvre littéraire, ses propriétés, sa valeur

II. Lectures obligatoires

N.B. : Toutes ces lectures doivent se faire crayon en main (commencez à constituer des fiches) : repérez les passages essentiels en lien avec les axes du programme ; relevez les citations utiles ; formulez et notez les échos que vous constatez entre ces textes.

1. Ce programme s’accompagne d’un choix de quatre œuvres qui seront étudiées au cours de l’année, et que les élèves doivent impérativement lire durant l’été. Se procurer les éditions officiellement mises au programme.

a) La Fontaine, Fables, livres 1 à 6, Le Livre de Poche, Classiques, éd. J.-C. Darmon, 2002,
p.63-201, ISBN : 9782253010043.
b) Maupassant, La Maison Tellier. Une partie de campagne et autres nouvelles, Folio classique, éd. L. Forestier, 1995, ISBN : 9782070394012.
c) Henri Michaux, La Nuit remue, Poésie / Gallimard, 1987, ISBN : 9782070324385.
d) Nathalie Sarraute, Tropismes, Les Éditions de Minuit, coll. " Double ", 2012, ISBN :
9782707321466.

2. N’oubliez pas de lire, quand ils existent, les préfaces, dossiers et autres textes de présentation accompagnant les œuvres elles-mêmes. Ils sont écrits par des spécialistes, et constituent souvent un très bon point de départ pour l’étude des œuvres.

III. Quelques pistes pour des lectures complémentaires

Cette bibliographie constitue une première approche avant la rentrée. D’autres lectures vous seront suggérées au fil de l’année par vos professeurs.
Les indications parfois ajoutées entrez crochets sont les cotes permettant de trouver ces livres à la bibliothèque universitaire de Dijon ; la mention " BU Droit-Lettres " indique que ces livres se trouvent à la bibliothèque d’UFR.

A. Sur les œuvres du programme

a) La Fontaine :

" On peut lire les Contes, éd. J.-P. Collinet, GF Flammarion, 1980, pour un autre genre de " récit bref ".
" On peut compléter l’édition du programme avec celle de Marc Fumaroli, Livre de poche, " Pochotèque ", 1997, contenant une notice pour chaque fable.
" On peut commencer à consulter quelques ouvrages critiques comme :
o Déborah Blocker, Premières leçons sur les Fables, PUF, " Major bac ", 1996. [841.4 LAF J-BLO]
o Emmanuel Bury, L’Esthétique de La Fontaine, SEDES, 1996.[ 841.4 LAF J-BUR]
o Patrick Dandrey, La Fabrique des Fables, Klincksieck, 1991.[BU Droits-Lettres : 841.4 LAF J]

b) Maupassant :

" On peut lire d’autres contes et nouvelles de Maupassant : le choix est vaste, voir cette page : http://www.maupassantiana.fr/Oeuvre/Contes_et_Nouvelles.html
" On peut se remettre en mémoire les principes de l’esthétique naturaliste avec Colette Becker, Lire le réalisme et le naturalisme, Armand Colin, " Lettres sup ", dernière édition 2005.
" On peut lire un peu de critique, par exemple :
o Mariane Bury, La Poétique de Maupassant, Paris, SEDES, 1994 (épuisé, à consulter en bibliothèque)[BU Droit-Lettres : 843.8 MAU P]
o Louis Forestier, Boule de suif et La Maison Tellier de Guy de Maupassant, Gallimard, " Foliothèque ", 1995. [843.8 MAU G-FOR]

c) Michaux :

" On peut lire d’autres œuvres parmi les plus connues de Michaux notamment Ecuador (1929), Un Barbare en Asie (1933), Plume et Lointain intérieur (1938)
" On peut étudier l’édition parascolaire de Nathalie Beauvois, La Nuit remue, La Bibliothèque Gallimard, texte et dossier, 2002, qui contient de nombreux commentaires.
" On peut consulter en bibliothèque un peu de critique :
o Raymond Bellour, Lire Michaux, Gallimard, coll. "Tel", 2011. [BU Droit-Lettres : 841.91 MIC H]
o Jean-Michel Maulpoix, Michaux passager clandestin, Seyssel, Champ Vallon, 1984.[BU Droit-Lettres : 841.91 MIC H]

d) Sarraute :

" On peut lire d’autres récits de Nathalie Sarraute en essayant de distinguer ce qui relève du court roman, du récit fragmentaire, etc., par exemple Martereau (1953), Le Planétarium, (1959), Les Fruits d’or (1963).
" On retrouvera dans son théâtre des thèmes proches de ceux qui sont abordés dans Tropismes : voir notamment Pour un oui ou pour un non (1982).
" On se remettra en mémoire l’esthétique du Nouveau Roman à l’aide textes théoriques de Sarraute elle-même : L’Ère du soupçon, Gallimard, Essais, 1956, multiples rééditions ; mais aussi Pour un Nouveau Roman d’Alain Robbe-Grillet (1963) et, pour celles et ceux qui se sentent vraiment l’âme aventureuse, Problèmes du Nouveau Roman de Jean Ricardou (1967)

B. Textes hors programme

L’exercice de la dissertation demande de pouvoir mobiliser des exemples analytiques à la fois divers (même s’il faudra nécessairement faire appel aux œuvres du programme) et pertinents : profitez de votre été pour élargir vos connaissances, découvrir certaines des œuvres ci-dessous (parfois très célèbres et donc incontournables) et réfléchir sur leur portée… et sur les récits brefs !

o Marguerite de Navarre, L’Heptameron.
o Nouvelles galantes du XVIIe siècle (Paris, GF Flammarion, 2004) [843.4 NOU]
o Charles Perrault, Contes.
o La Bruyère, Les Caractères (on se demandera lesquels sont des récits, et selon quels critères)
o Madame de Sévigné, Lettres (même remarque)
o Voltaire, Zadig, Micromegas, l’Ingénu...
o Stendhal, Chroniques italiennes.
o Nodier, Smarra, La Fée aux miettes.
o Nerval, Sylvie.
o Flaubert, Trois Contes.
o Barbey d’Aurevilly, Les Diaboliques.
o Villiers de l’Isle Adam, Contes cruels.
o Claudel, Connaissance de l’Est.
o Michon, Vies minuscules.
o Régis Jauffret, Microfictions.

On peut élargir son horizon à quelques auteurs étrangers comme J.-L Borges, J. Cortazar, D. Buzzati, E. A. Poe, R. Carver… Et pour celles et ceux qui n’ont vraiment pas de temps à perdre, un site Internet entièrement dédié à la " littérature courte " : https://short-edition.com/fr/.

C. Lectures théoriques et critiques.

- Sur le récit en général

" Gérard Genette, " Discours du récit ", étude originellement publiée en 1972, à lire au choix dans Discours du récit, Seuil, coll. " Points Essais ", 2007 (qui contient l’étude " Discours du récit " et Nouveau discours du récit, pas indispensable dans la perspective du concours), ou bien dans Figures III, Seuil, coll. " Points Essais ", 2018 (qui contient plusieurs études générales, notamment sur Proust, qui n’est pas exactement un adepte du récit bref)
" Pour une synthèse des notions de narratologie forgées par Genette, on peut aussi lire un manuel tel que celui d’Yves Reuter, L’Analyse du récit, Armand Colin, 128, nombreuses rééditions, la dernière en 2016.

- Sur les formes brèves en général

" Alain Montandon, Les Formes brèves, Hachette supérieur, " Contours littéraires ", 1992 (l’épigramme, le proverbe, la sentence, la maxime, l’aphorisme, le fragment, l’anecdote…)
" André Jolles, Formes simples, Seuil, " Poétique ", 1972 (à feuilleter en bibliothèque)[BU Droit-Lettres : 808 JOL A]
" Cahiers du Forell n° 1, " De la brièveté en littérature " : http://09.edel.univ-poitiers.fr/lescahiersforell/index.php?id=88

- Sur " Le récit bref " en particulier

" Jean-Pierre Aubrit, Le Conte et la Nouvelle, Paris, Armand Colin, " Cursus lettres ", rééd. 2002.
" Florence Goyet, La Nouvelle : 1870-1925. Description d’un genre à son apogée, PUF, 1993. [809.3 GOY F ; même cote pour la BU Droit-Lettres]
" Daniel Grojnowski, Lire la nouvelle, Bordas, 1992.

- Sur " La représentation littéraire "

o Nadine Toursel, Jacques Vassevière, Littérature : 150 textes théoriques et critiques, Armand Colin, coll. " Cursus ", Première partie, Chapitre 3, " L’œuvre et le réel ".
o Alexandre Gefen, La Mimèsis, GF-Flammarion, collection " Corpus ".
o Antoine Compagnon, Le Démon de la théorie, chapitre 3 (" Le monde "), Points essais.
o Littérature et réalité, Seuil, Points essais. Particulièrement les articles de Roland Barthes, Michael Riffaterre et Philippe Hamon.
o Gérard Genette, " Vraisemblance et motivation " dans Figures II.
o Jacques Rancière, La Parole muette, Fayard.
o Aristote, La Poétique, Librairie générale française, 1990 ; consulter également la très importante traduction de J. Lallot et R. Dupont-Roc dans la collection " Poétique " parue en 1980.[ 888.01 ARI p]
o Eric Auerbach, Mimesis, Gallimard, coll. Tel, 1977 (à consulter en bibliothèque).

- Sur " L’œuvre littéraire, ses propriétés, sa valeur "

o Antoine Compagnon, Le Démon de la théorie, chap.7 " La valeur ".
o Nadine Toursel, Jacques Vassevière, Littérature : 150 textes théoriques et critiques, Armand Colin, coll. " Cursus ", Première partie : " Qu’est-ce qu’une œuvre littéraire ? " & Troisième partie : " Le destin de l’œuvre : Qu’est-ce qu’un classique ? "
o Jean-Paul Sartre, Qu’est-ce que la littérature ? (Folio Essais, 1947).
o Barthes, Le Degré zéro de l’écriture, 1953 (et notamment " Qu’est-ce que l’écriture ? " ; " L’artisanat du style " ; " l’Utopie du langage ")
o Barthes, Le Plaisir du texte, 1973.
o Michael Riffaterre, La Production du texte, Seuil, coll. Poétique, 1979.

LETTRES MODERNES spécialité Ulm - M. Pennanech (K1)

A. Programme 2019-2020

Thème : Guerre et paix

Œuvres :

Remarque : dans les éditions prescrites, seuls les Mémoires de La Rochefoucauld et les Poèmes à Lou d’Apollinaire sont au programme, à l’exclusion de tout autre texte.

B. Conseils
• L’essentiel est de lire les œuvres, de manière à bien les connaître, et de commencer à se constituer les premières fiches notamment sur la structure propre à chacune.
• Il est aussi utile de lire les introductions / préfaces / dossiers que les éditions prescrites proposent avant toute lecture, quitte à passer certains points trop précis, pour y revenir pendant la lecture ou après.

LETTRES MODERNES spécialité Lyon - Mme Cain-Roullier (K2)

Écrit

L’épreuve écrite d’admissibilité pour la spécialité " Lettres modernes " (ENS de Lyon) est officiellement intitulée : " Étude littéraire stylistique d’un texte français postérieur à 1600 ".

Aucun programme n’est fixé pour cette épreuve de cinq heures consistant en un commentaire composé d’un texte d’environ cinquante lignes ou vers écrit en français entre 1600 et 2019.

Afin de vous familiariser au plus vite avec les attentes du jury, je vous recommande de lire dès cet été le dernier rapport consacré à cette épreuve (2018) : http://www.enslyon.fr/sites/default/files/2018-03/LETTRES_MODERNES_2018.pdf

Les textes choisis pour le concours sont généralement peu connus des candidats : le but de l’épreuve n’est pas de plaquer un contenu de cours, mais de réfléchir de manière active et personnelle aux textes qui vous sont soumis. Des connaissances précises en matière d’histoire littéraire sont néanmoins requises.
Pour ce faire, il est très utile de lire attentivement, crayon en main, La Littérature française : dynamique & histoire (Paris, Folio, 2007), ouvrage de référence édité sous la direction de Jean-Yves Tadié. Compte tenu de l’empan chronologique rappelé ci-dessus, il vous faut lire les pages 459 à 691 du volume 1 et l’intégralité du volume 2.
Vous pourrez également vous référer avec profit aux quatre volumes séculaires de l’anthologie Littérature. Textes et documents (collection Henri Mitterand, chez Nathan), du XVIIe au XXe siècle. L’avantage de cette anthologie est d’offrir des exemples de textes précis qui vous permettront de mieux fixer vos connaissances : vous pouvez compléter la lecture de La Littérature française par cette anthologie ou même vous contenter de cette dernière. Un premier devoir d’histoire littéraire sera organisé dans les semaines qui suivront la rentrée.

À ces connaissances historiques, il est indispensable d’ajouter des savoirs techniques - en matière de stylistique et de versification, en particulier. Dans cette perspective, l’achat des trois manuels suivants est très vivement recommandé :

En matière de versification, vous pouvez éventuellement préférer au livre de Michèle Aquien l’ouvrage de Brigitte Buffard-Moret, Précis de versification, Armand Colin, " Cursus ", qui est lui aussi très qualitatif.

Pour affiner vos connaissances techniques, vous pourrez également vous procurer au cours de l’année (ou simplement consulter en bibliothèque) les références complémentaires :

A ces conseils, très directement inspirés par ceux de M. Kompanietz l’année précédente, je souhaite ajouter quelques éléments, visant à former votre approche personnelle des textes littéraires.
Je vous invite à explorer un domaine spécifique qui vous soit peu familier voire totalement inconnu, que ce soit la littérature francophone, pour certains, ou bien la poésie ou le théâtre contemporains, ou bien encore la littérature d’idées, au-delà bien sûr des auteurs canoniques en ce domaine, ou enfin un moment de l’histoire littéraire que vous connaissez a priori peu et dont vous voudriez approfondir les lignes de force. L’idée ici est de s’engager dans une démarche de découverte essentielle à l’exercice du commentaire.
Par ailleurs, je vous suggérerais, mais cela reste à votre libre initiative et peut-être le pratiquez-vous déjà, de reporter dans un cahier ce qui a pu retenir, d’une manière ou d’une autre, votre attention dans vos lectures estivales : une phrase, un vers, une maxime, une formule, une forme, etc. Ce simple geste, s’il est assez fréquent, contribue à former un socle sur lequel vos capacités de lecture et d’interprétation peuvent s’appuyer.

Oral

Intitulé du programme : Voyages extraordinaires

a) Lucien (de Samosate), Voyages extraordinaires, textes établis et introduits par Jacques Bompaire et Anne-marie Ozanam, Classiques en poche, Les belles Lettres, 2016, ISBN 978-2-251-80001-1
b) Rabelais, Quart livre, édition de Mireille Huchon, folio classique 2012, ISBN 978-2-07-038959-9

Vous lirez dès cet été, crayon en main, ces deux ouvrages - dans les éditions indiquées par le jury du concours. Afin de vous préparer à ces voyages, qui peut avoir ses écueils, il est nécessaire d’avoir lu les introductions, guides, glossaires et dossiers accompagnant les textes, tout particulièrement pour Rabelais. Au-delà des voyages dans des espaces imaginaires et symboliques que les deux œuvres ont en commun, leur point de rencontre tient clairement au jeu de l’hypertextualité. Lucien reprend toute la culture grecque classique au II siècle après Jésus-Christ. Rabelais au XVI siècle reprend Lucien, et toute la culture antique qu’il mêle aux questionnements religieux, moraux et politiques de son temps. Les deux éditions vous donnent chaque fois des références précises, il est bon de consulter les sources majeures, Homère notamment dans les deux cas. En première approche, vous pouvez repérer les épisodes communs et voir leur traitement respectif, en termes d’amplification, de variantes, ou de simples allusions. Vous pouvez peut-être d’abord porter votre attention sur les effets d’écho entre les Histoires vraies de Lucien et les voyages et les escales dans les îles diverses de la troupe pantagruéline...

Les deux auteurs se rejoignent aussi dans le parti pris du rire, avec toutes sortes de nuances, que chacun décline ; une interrogation sur le sens et les modalités du comique permet alors également de tracer une voie.

Cette double lecture ouvre encore et évidemment à un voyage dans la parole et la langue à deux grandes époques d’effervescence et de création littéraire et linguistique. Il faut peut-être un peu de temps pour se laisser embarquer dans le français du XVI siècle, mais votre édition du Quart livre vous y aide, au début un passage par la lecture à voix haute peut servir de guide, et après quelques chapitres, on se laisse prendre dans le grand flot rabelaisien. Si vous avez l’impression de ne pas réussir à vous frayer une voie dans le récit de voyages que constitue Le Quart Livre, l’ouvrage Rabelais, aux confins des mondes possibles, Quart Livre, aux puf, 2011, sous la direction de Myriam Marrache-Gouraud peut être un guide très précieux et que je ne saurais trop vous recommander aux cas où le texte vous semblerait par trop lointain.

Pour prolonger la réflexion sur l’hypertextualité, vous pourrez lire avec profit Le Dialogue des Morts de Fénelon (où l’on entre autres retrouve Lucien face à l’historien Hérodote) et Les Nouveaux Dialogues des Morts de Fontenelle, La Conversation de Lucien, Erasme et Rabelais dans les Champs Elyséens de Voltaire permet une mise en perspective, certes rapide, mais plaisante… Pour une approche plus théorique vous pouvez vous lancer dans la " traversée ", avec quelques escales autour de la référence homérique notamment de Palimpsestes de Genette .

Bonnes et extraordinaires lectures, et bon voyage...

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse suivante : sylvie.roullier@ wibox.fr (selon mes propres déplacements, la réponse peut néanmoins tarder un peu parfois)

LANGUES ANCIENNES  K1 ET K2 - Mme Perreton, Mme Sorgue

POUR LES FUTURS LATINISTES DE K1 ET DE CHARTES :

Votre travail estival consiste essentiellement à réviser la morphologie du latin et faire du petit latin.

a) TITE-LIVE, Histoire romaine. Tome XXIX : Livre XXXIX, chapitres 8 à 46 inclus, texte établi et traduit par A.-M. Adam, Les Belles Lettres, C.U.F, 2003, EAN13 : 9782251013732. (œuvres au programme du concours d’entrée à l’E.N.S. de Lyon).
b) VIRGILE, L’Enéide, chant I, texte établi par Jacques Perret, traduit par Paul Veyne, Les Belles Lettres, Les Classiques en poche, 2013, EAN13 : 9782251802282.

Rappel du thème au programme (sauf pour la spécialité Lettres Classiques) : LES DIEUX ET LES HOMMES

Lettre de cadrage du jury :
http://www.ens-lyon.fr/sites/default/files/2018-05/Thème%20de%20culture%20antique%202018-2019%20et%202019-2020.pdf

POUR LE GREC EN K1 et K2 (Madame Perreton) :

Matériel

Vous aurez besoin d’un dictionnaire. Le dictionnaire recommandé est celui de Bailly, plutôt dans son édition intégrale (on doit pouvoir le trouver d’occasion) que dans sa version abrégée, surtout pour les spécialistes de lettres classiques.

Il est recommandé d’avoir également une grammaire. Les plus traditionnelles sont :

qui existe en fichier PDF gratuit (https://frenchpdf.com/grammaire-grecque-pdf, le problème étant qu’elle est difficilement consultable en classe)

Ceux qui voudront aller plus loin peuvent aussi utiliser le livre de Joëlle Bertrand, Nouvelle grammaire grecque :

https://www.editions-ellipses.fr/nouvelle-grammaire-grecque-dition-revue-corrige-p-100.html).

Outils numériques (pour le travail à la maison et/ou en attendant de vous être procuré votre propre manuel) :

Révisions

Pendant l’été, il est indispensable de faire du grec, car c’est une langue qui s’oublie très rapidement.

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=357

Lectures

Compte tenu du thème de culture antique du concours 2020, il est souhaitable d’avoir lu en traduction de larges extraits ou mieux la totalité de l’Iliade et/ou l’Odyssée et quelques pièces de théâtre, par exemple Prométhée Enchaîné d’Eschyle, Œdipe Roi de Sophocle, Les Bacchantes d’Euripide (nous verrons ensemble des extraits de Ion d’Euripide), les Oiseaux d’Aristophane.

POUR LE LATIN EN K2 (Madame Perreton) :

Une langue ancienne est obligatoire pour les spécialistes de lettres modernes (dans la perspective du cursus universitaire).
Par ailleurs, tout le monde peut présenter le latin à l’oral de l’ENS LSH (en alternative à un oral de géographie ou de langue vivante). L’épreuve consiste à traduire et commenter un texte sur le thème du programme de culture antique (LE TEMPS pour l’année 2019). Un dictionnaire latin-français est autorisé.
Le latin peut également être présenté à l’écrit et/ou l’oral de plusieurs écoles de la BEL.

Pour vous préparer pendant l’été :

Ne passez pas deux ou trois mois sans faire de latin, surtout si vous étiez débutant !
Pour revoir et consolider vos bases, vous pouvez :

Bon courage !

ANGLAIS  K1  LV1 et LV2 - Mme Gaborit

Pour les étudiants non-spécialistes en A/L comme pour ceux en section chartes, il s’agit de préparer des épreuves hors-programme :

- épreuve écrite commune à tous les étudiants non-spécialistes :
commentaire et traduction d’une partie ou de la totalité d’un texte d’auteur (littérature, civilisation, histoire des idées) tiré d’une période s’inscrivant du XIXe siècle à nos jours.

- épreuve orale :
École nationale des chartes : analyse et commentaire d’un texte littéraire en prose ou d’un article de presse.
ENS Ulm : commentaire d’un texte littéraire écrit entre le XVIème et le XXIème siècles.

Ouvrage obligatoire :
Si ce n’est pas déjà le cas, vous devrez être en possession dès la rentrée d’un dictionnaire unilingue anglais dont les références sont indiquées ci-dessous :
Concise Oxford English Dictionary, publié par Oxford University Press.

Vous utiliserez ce dictionnaire pour les versions et commentaires à préparer à la maison et sur table comme au concours.

Ouvrages recommandés :
Il est essentiel de posséder un manuel de grammaire auquel vous pourrez vous reporter afin de mieux préparer versions et commentaires. Voici quelques ouvrages adaptés à vos besoins :
. M. MALAVIEILLE et W. ROTGE, Maîtriser la grammaire anglaise lycée et université : pour mieux communiquer à l’écrit et à l’oral, Hatier.
. M. MALAVEILLE, W. ROTGE, Bescherelle anglais : la grammaire, Hatier.
. A.J. THOMPSON and A.V MARTINET, A Practical English Grammar, Oxford University Press (ouvrage intégralement rédigé en langue anglaise et donc très utile pour acquérir le vocabulaire nécessaire à la formulation de micro-analyses en commentaire littéraire).

De plus, comme la maîtrise de la grammaire et de la conjugaison en langue française est indispensable en version, il est également essentiel de disposer d’un ouvrage de type Bescherelle.

Travail de préparation pendant l’été :

L’année de khâgne s’inscrit dans la continuité de celle d’hypokhâgne, ce qui nécessite un travail essentiel de révisions.

Si vous ne l’avez pas déjà fait au fil des mois en hypokhâgne, je vous encourage vivement à constituer des fiches à partir de vos cours de première année.

Relire vos prises de notes des cours de version et de thème vous permettra de constituer des fiches de vocabulaire et d’autres sur les techniques de traduction, lesquelles seront très utiles en khâgne.
Vous ficherez également les œuvres, auteurs, périodes, genres vus au cours de l’année qui s’achève.

Conseils de lecture :
Je vous recommande vivement de lire et étudier l’ouvrage suivant :
. David LODGE, The Art of Fiction, 1992.
Cet ouvrage comprend 50 chroniques courtes. Chaque chapitre est consacré à un procédé d’écriture ou à un thème littéraire et s’organise ainsi : un ou plusieurs extraits d’œuvres littéraires en langue anglaise, présentation du thème ou du procédé, commentaire du ou des extraits proposés en début de chronique et enfin parallèles éventuellement proposés avec d’autres œuvres.
Cet ouvrage va ainsi vous permettre d’étoffer vos connaissances en théorie littéraire et en littérature anglophone afin d’aborder plus sereinement la rentrée.
Je vous conseille de constituer des fiches contenant les définitions, références et citations les plus intéressantes. Celles-ci viendront compléter les fiches constituées à partir des cours de première année.

Dans cette même logique d’étoffement de votre culture littéraire anglo-saxonne, je vous encourage à parcourir des anthologies comme les suivantes (disponibles en bibliothèque) :
. Françoise GRELLET, Literature in English : anthologie des littératures du monde anglophone, Hachette Supérieur, 2008.
. Peggy CASTEX, Alain JUMEAU, Les Grands classiques de la littérature anglaise et américaine, Hachette Supérieur, 2007.
. Françoise GRELLET, An Introduction to American Literature, Hachette Supérieur, 2009.

Pour les étudiants préparant l’École nationale des chartes, les IEP, les écoles de commerce, les écoles de journalisme, le CELSA, etc. je vous conseille de lire chaque semaine un ou plusieurs articles issus des grands titres de la presse anglophone :

Afin de perfectionner vos capacités de compréhension et vos connaissances phonologiques, vous pouvez également écouter des podcasts sur les radios suivantes :
. NPR News http://www.npr.org/ (All Things Considered, Morning Edition, Talk of the Nation, etc.)
. BBC News http://www.bbc.com/news (World Service Radio, You and Yours, etc.)

Je vous invite enfin à lire une ou plusieurs œuvres intégrales pour le plaisir et éventuellement à prendre en notes les structures intéressantes et le vocabulaire nouveau.
Voici une liste non exhaustive d’ouvrages (en .pdf).

Bonnes lectures et bonnes vacances !

ANGLAIS  K2 LV1 - M. Billiard

Anglais K2 cours commun et spécialité

Pour tous les élèves de K2 spécialistes ou non-spécialistes, l’épreuve écrite consiste en un commentaire et une traduction d’une partie d’un texte d’auteur (littérature, civilisation, histoire des idées) d’une période couvrant le début du XIXème siècle à nos jours. L’épreuve orale des non-spécialistes ayant choisi l’anglais à l’oral du concours, comme l’une des deux épreuves orales des spécialistes, consiste en une synthèse suivie d’un ’commentaire’ portant sur un texte récent de la presse anglaise ou américaine.

Ouvrage obligatoire
Si ce n’est pas déjà le cas, vous devrez être impérativement en possession dès la rentrée d’un dictionnaire anglais. Le seul dictionnaire autorisé pour l’épreuve écrite d’admissibilité est le Concise Oxford English Dictionary, publié par Oxford University Press. Édition recommandée : 11ème édition revue.

Ouvrages recommandés
Il est essentiel de posséder un manuel de grammaire anglaise pour les versions et les commentaires. Voici quelques ouvrages utiles :

• M. MALAVIEILLE , W. ROTGE, Bescherelle anglais : la grammaire, Hatier.
• J. MARCELLIN, M. RATIÉ, Grammaire de l’anglais, Robert et Nathan.
• P. LARREYA & C. RIVIÈRE, Grammaire explicative de l’anglais, Longman.
• A.J. THOMPSON & A.V. MARTINET, A Practical English Grammar, Oxford University Press.

Lecture obligatoire à effectuer avant la rentrée
• David LODGE, The Art of Fiction, 1992.
Cet ouvrage comprend 50 chroniques courtes. Chaque chapitre est consacré à un procédé d’écriture ou à un thème littéraire et s’organise ainsi : un ou plusieurs extraits d’œuvres littéraires en langue anglaise, présentation du thème ou du procédé, commentaire du ou des extraits proposé(s) en début de chronique, et enfin parallèles éventuellement proposés avec d’autres œuvres.
Cet ouvrage est destiné à vous permettre d’étoffer vos connaissances en théorie littéraire et en littérature de langue anglaise.

Lectures conseillées
Dans cette même logique d’étoffement de votre culture littéraire, il vous est recommandé de parcourir des anthologies telles les suivantes :

• Françoise GRELLET, Literature in English : anthologie des littératures du monde anglophone, Hachette Supérieur, 2008.
• Peggy CASTEX, Alain JUMEAU, Les Grands classiques de la littérature anglaise et américaine, Hachette Supérieur, 2000.
• Pierre LAGAYETTE, Histoire de la littérature américaine, Hachette Supérieur, 2001.
• Elisabeth ANGEL-PEREZ, Histoire de la littérature anglaise, Hachette Supérieur, 2000.

Pour les élèves qui choisiront l’option anglais à l’oral du concours, mais aussi ceux qui préparent les IEP, les écoles de commerce ou de journalisme, il fortement conseillé de lire chaque semaine un ou plusieurs articles issus des grands titres de la presse de langue anglaise : The Guardian ; The New York Times ; The Economist ; The Times ; The Observer ; The Herald Tribune ; Time Magazine, etc.

Pour les spécialistes d’anglais uniquement

La deuxième épreuve d’anglais à l’oral de spécialité est une explication de texte portant sur un passage tiré d’une des trois œuvres au programme. Les trois œuvres au programme de la session 2020 du concours sont les suivantes :

Il est bien sûr recommandé de lire ces oeuvres avant la rentrée et de les travailler en prenant des notes et en consultant les critiques et analyses disponibles.

ALLEMAND LV1 K1 et K2 - M. Picard

2019-2020 :

Ouvrages à posséder obligatoirement :

Ouvrage facultatif :

Deux grands axes sont à suivre dès maintenant afin d’être prêts à la rentrée : il faut travailler à la fois sur la littérature et connaître l’Allemagne contemporaine. Pour cela, profitez de l’été pour :
-  Travailler sur les points de grammaire qui vous ont posé problème l’année dernière.
-  Réviser les verbes forts
-  Reprendre des textes de version ou des phrases de thème grammatical pour identifier les difficultés.
-  Lire en allemand de petits articles de la presse disponible gratuitement sur internet (www.spiegel.de, www.faz.net, www.taz.de, www.sueddeutsche.de). Privilégiez les sujets connus pour un accès plus aisé au contenu.
-  Regarder de courtes vidéos d’actualité en allemand (le journal en 100 secondes par exemple sur www.tagesschau.de/100sekunden).
-  Relire des textes travaillés durant la première année ou des auteurs que vous avez découverts.

La médiathèque de la fac de langues de l’Université de Bourgogne propose de nombreux liens actualisés vers des vidéos ou des articles de journaux :
https://www.netvibes.com/medialangues#Allemand
Et faites-vous plaisir en lisant aussi ce que vous aimez !

ALLEMAND LV2 K1 et K2 - M. Picard

2019-2020 :

Les consignes sont les mêmes que pour les LV1 (mais pas d’ouvrage obligatoire).

ITALIEN  K1 et K2 - Mme Lukowiak

Il est important de ne pas perdre les acquis de l’année précédente, pour cela il me semble plus que profitable de travailler régulièrement :

1) le thème et surtout la version (de très bons ouvrages avec explications grammaticales sont disponibles dans le commerce et à la B.U mais aussi en travaillant à partir de classiques dont vous pouvez trouver des traductions en italien en livres d’occasion).Fixez-vous des objectifs raisonnables (1 version/semaine par exemple).

2) lire la presse régulièrement sur des sites tels que www.larepubblica.it .

3) vous plonger dans une anthologie des auteurs italiens, je vous recommande Anthologie de la littérature italienne volume 3, XIX-XXème par Jean-Luc Nardone, Université Toulouse-Le Mirail.
Et bien sûr lire des romans ! Classiques ou très récents. Pensez à Benni, Ammaniti, Calvino, Buzzati, les nouvelles de Moravia, etc. Le choix est vaste et en fonction de vos goûts peut être très plaisant.

4) Regardez des films italiens en V.O (disponibles dans de nombreuses bibliothèques de ville ou en regardant la télévision sur internet).

Fichez toutes vos lectures, les auteurs, les réalisateurs, les points de grammaire nouveaux, etc.

Toutes ces activités sont faciles à mettre en œuvre, choisissez des ouvrages et des films qui vous paraissent plaisants pour joindre l’utile à l’agréable, et profitez (quand même !) de vos vacances que je vous souhaite excellentes.

PHILOSOPHIE  K1 et K2 - M. Dumont et M. Dubois

La science, bibliographie :

  

  

PHILOSOPHIE  spécialité Lyon - M. Dubois (K2)

Philosophie, spécialité : quelques lectures de vacances.

L’espace (c’est un thème classique, juste un peu technique, et qui croisera nos préoccupations sur " la science "…).

Le sacré (ce n’est pas un thème classique du tout. Commencez par le chapitre " sacré " du tome II du " Vocabulaire des institutions indo-européennes d’E. Benveniste. Profitez de vos vacances pour faire une orgie d’histoire des religions et réviser vos Bibles et Corans).

Spinoza : Traité de la réforme de l’entendement

La traduction est celle de Rousset, en Vrin. Regardez d’autres traductions. Pour vous introduire à Spinoza : Moreau : " Spinoza ", et Deleuze : " Spinoza, philosophie pratique ". Sur le TRE : Rousset a fait une autre édition de sa traduction, assortie d’un Commentaire, Moreau : " L’expérience et l’éternité " , Matheron : " Etudes sur Spinoza et les philosophies de l’âge classique ".

Plotin : Traités 30, 31, 32, 49, in " Traités, 30-37 " et " Traités 45-50 ", en GF. Gf a publié, sous la direction de Brisson et Pradeau, les 54 Traités de Plotin en 9 volumes.
Pour vos mettre dans l’ambiance : Hadot : " Plotin ou la simplicité du regard ". Une introduction historique : Pradeau : " Plotin ". Et Laurent : " Les fondements de la nature selon Plotin ", et Narbonne : " la métaphysique de Plotin ".

HISTOIRE (Tronc commun) - Mme Jeanne (K1) et M. Keck (K2)

La question mise au programme du concours 2020 est La Chine du traité de Nankin à la proclamation de la république populaire, 1842-1949.

La lettre de cadrage publiée par le jury sur le site de l’ENS est accompagnée d’une brève bibliographie :
http://www.ens-lyon.fr/sites/default/files/2019-06/Lettre%20de%20cadrage%20histoire.pdf

La première chose à faire est d’acquérir une vue d’ensemble de la question, à travers une trame événementielle succincte. On peut partir du manuel d’Alain Roux, La Chine au XXe siècle, Cursus, Armand Colin, 4e édition, 2006, qui démarre en 1898 après un chapitre introductif intitulé " Quelques clés pour aborder l’histoire de la Chine ".

Dans le même esprit, il faut impérativement travailler avec un atlas et situer tous les noms de lieux que vous rencontrez. En parallèle d’un atlas classique qui permet de localiser, l’excellent Atlas de la Chine, de Thierry Sanjuan , aux éditions Autrement (nouvelle édition 2018), dont la première partie propose une mise en perspective géo-historique), est une ressource très riche.

Un lexique des noms de personnages commencé dès à présent vous rendra aussi les plus grands services.
Il est également utile de lire l’article consacré à l’histoire de la Chine dans l’Encyclopaedia Universalis.

On pourra avantageusement lire ou relire quelques grands classiques comme Le pousse-pousse ou Gens de Pékin de Lao She, La Condition humaine d’André Malraux, Pavillon de femmes de Pearl Buck ou Tintin et le lotus bleu d’Hergé.

L’ouvrage de référence est la Cambridge History of China, dont 4 volumes concernent notre programme :

Enfin, vous disposez d’un outil précieux avec le n° 8093 de la Documentation photographique (mai 2013) intitulé " La Chine des guerres de l’opium à nos jours " (Xavier Paulès, La Documentation française, 64 p.).

HISTOIRE spécialité Ulm - K1 - M. Sellin

Pour 2018-2019, notre programme d’option histoire portera sur " Rome et la conquête du monde méditerranéen de la première guerre punique à Auguste ". Cette question est extrêmement vaste et les indications de cadrage fournies par l’ENS Ulm (ci-après : http://www.ens.fr/sites/default/files/cadrage_hist_option_2019_0.pdf ) laissent à penser que le jury attendra une maîtrise de la politique extérieure de Rome tout autant que des évolutions institutionnelles et de politique intérieure.

Les lectures estivales doivent être limitées et bien ciblées.
Pour ceux/celles qui n’ont jamais abordé l’histoire de la République romaine durant leur cursus, vous pouvez consulter avec grand profit ce manuel de base qui vous familiarisera avec la trame événementielle et le vocabulaire de la période :
DAVID Jean-Michel, La République romaine, Paris, Seuil, collection Points, 2000.

Sur la question au programme, on a la chance de disposer d’un manuel neuf sorti au printemps dernier qui incorpore toutes les avancées les plus récentes de l’historiographie. Ce sera la base de notre travail :
HUMM Michel, La République romaine et son empire de 509 av. J.-C à 31 av. J.-C, Paris, Armand Colin, collection U, 2018.

L’épreuve d’option à l’ENS Ulm est un commentaire de document historique et cette spécificité doit être aussi prise en compte dans la préparation estivale. On a la chance de disposer d’un recueil récent et complet de documents traduits sur la conquête romaine, qui sera une autre référence fondamentale :
FLAMERIE DE LA CHAPELLE Guillaume, FRANCE Jérôme, NELYS CLEMENT Jocelyne, Rome et le monde provincial (IInd siècle avant J.-C/ Ve siècle ap. J.-C), Paris, Armand Colin, collection U, 2012.

Bonne lecture, bon été !
Corentin Sellin (corentinsellin@yahoo.fr)

HISTOIRE spécialité Lyon - K2 - Mme Becquet

Le programme de cette année comporte une question d’histoire grecque, « Pratiques et croyances religieuses des Grecs à l’âge classique (Ve-IVe siècles) » et une question d’histoire médiévale « La société autour de l’an mil (Occident vers 950-1050) ».

Nous commencerons l’année par l’histoire grecque. Il s’agit pendant l’été de ficher et d’apprendre le manuel principal de la question :
Bruit-Zaidmann (Louise), Schmitt-Pantel (Pauline) : La religion grecque dans les cités à l’époque classique, Paris A. Colin, 2007.

Pour une bibliographie complémentaire, en l’attente de celle qui vous sera communiquée en début d’année, vous pouvez vous référer à la lettre de cadrage :
  

 
 

HISTOIRE MÉDIÉVALE (École nationale des chartes) - K1 - Mme Jeanne

La France du XIIIe siècle au XVe siècle

Ce programme d’histoire médiévale correspond à la fois au programme de la sixième épreuve écrite d’admissibilité (option 2 à choisir : version de LVE 2 ou composition d’histoire médiévale) et au programme de la première épreuve orale d’admission (obligatoire).
La lettre de cadrage proposée par le jury est cette année très brève : la question porte en effet sur une période plus courte que celles des années précédentes, mais englobe tous les aspects de celle-ci.

Pour aborder la question dès cet été, et vous familiariser avec l’histoire générale de la France du XIIIe au XVe siècle, vous commencerez par des manuels généraux (lecture avec prise de notes) :
. CLAUSTRE, Julie, La fin du Moyen Âge, Paris, Hachette supérieur, « Carré histoire », 2015.
. GAUVARD, Claude, La France au Moyen Âge du Ve au XVe siècle, Paris, PUF, 1996, dernière rééd. 2014.

Les deux tomes richement illustrés de l’Histoire de France publiée chez Belin seront très utiles :
. CASSARD, Jean-Christophe, L’âge d’or capétien, 1180-1328, Paris, Belin, 2011.
. BOVE, Boris, Le temps de la Guerre de Cent Ans, 1328-1453, Paris, Belin, 2009.

Pour une prise en main des outils de travail , vous consulterez les ouvrages suivants :
-  Atlas historiques permettant de maîtriser les repères territoriaux et chronologiques :
. DESTEMBERG, Antoine, Atlas de la France médiévale. Hommes, pouvoirs et espaces, du Ve au XVe siècle, Paris, Autrement, 2017.
. GUYOTJEANNIN, Olivier, Atlas de l’histoire de France. La France médiévale, Paris, Autrement, 2005.

-  Dictionnaires :
. BALARD, Michel (dir.), LAURIOUX, Bruno, LE JAN, Régine, LE MENÉ, MICHEL, Dictionnaire de la France médiévale, Paris, Hachette, 2003.
. FAVIER, Jean, Dictionnaire de la France médiévale, Paris, Fayard, 1993.
. GAUVARD, Claude, de LIBERA, Alain, ZINK, Michel (dir.), Dictionnaire du Moyen Âge, Paris, PUF, 2002.

Enfin, faites preuve de curiosité intellectuelle : le Moyen Âge se découvre aussi à travers la fréquentation des bibliothèques municipales, des musées, la visite d’édifices civils ou religieux, en Bourgogne ou ailleurs.
Ne négligez pas les ressources en ligne (l’émission « La fabrique de l’histoire », sur France Culture, en podcast, ou le site menestrel.fr).

Bonnes lectures et bel été !

HISTOIRE MODERNE (École nationale des chartes) - K1 - M. Keck

La question mise au concours 2020 est La famille en France (1515-1815).

La première chose à faire est de prendre connaissance de la lettre de cadrage fournie par le jury : http://www.chartes.psl.eu/sites/default/files/atoms/files/moderne_famille_biblio.pdf

Si vous manquez de repères généraux en Histoire moderne, une première approche générale de la période est nécessaire. Construisez-vous une frise chronologique avec les principaux repères en histoire politique, économique, sociale, religieuse et culturelle.
Vous pouvez utiliser un manuel comme :
BÉLY, Lucien, La France moderne, 1498-1789, PUF, nombreuses éditions.

À compléter pour la période révolutionnaire et impériale par :
JESSENNE Jean-Pierre, Révolution et Empire, 1783-1815, Hachette Supérieur, plusieurs éditions, la plus récente en format de poche.

Pour aborder cette question, une connaissance intime de la géographie française est indispensable : il faut pouvoir situer les " pays " que l’on évoquera à tout moment dans le cours. Imprimez une carte (par exemple : http://www.laboiteverte.fr/carte-regions-naturelles-de-france/#jp-carousel-72975) et référez-vous y dès que vous croisez le nom d’une région que vous avez du mal à situer.

Il existe un manuel récent qui correspond précisément à la question (MINVIELLE Stéphane, La famille en France à l’époque moderne, Paris, Armand Colin, 2010), mais il est épuisé et ne figure ni au catalogue de la Bibliothèque Universitaire, ni à celui de la Bibliothèque Municipale de Dijon. Il sera probablement réédité prochainement. En attendant, vous pouvez vous le procurer au format Kindle.

Une première approche de la question peut se faire à travers la lecture d’un petit ouvrage qui est un grand livre, incontournable sur le sujet et devenu un classique : FLANDRIN Jean-Louis, Familles. Parenté, maison, sexualité dans l’ancienne société, Paris, Hachette, 1976.
Bon travail et bel été !

Histoire contemporaine. Question d’oral. K1 Ulm/Chartes - Mme JEANNE

Le programme d’histoire contemporaine comporte une question d’oral : La France de 1939 à 1995. Il est important de la préparer avec régularité dès le début de l’année.

Privilégiez pendant l’été la lecture d’une synthèse :
Christian DELACROIX, Michelle ZANCARINI-FOURNEL, La France du temps présent, 1945-2005, Paris, Belin, 2010.
Jean-François SIRINELLI, La France de 1914 à nos jours, Paris, PUF, 2004, 2e édition 2014.
Jean-François SIRINELLI, Le siècle des bouleversements (1914 à nos jours), Paris, PUF, 2015.
Valérie VERCLYTTE, La société française de 1945 à nos jours, Paris, Armand Colin, 2018.

Commencez dès l’été à constituer frises chronologiques et fiches biographiques au fur et à mesure de vos lectures. Parmi les outils de travail qui vous seront utiles :
Déborah COHEN, Antoine DESTEMBERG, Aurélie DUSSERRE, Arnaud-Dominique HOUTE, Nouvel Atlas de l’histoire de France, Paris, Autrement, 2016.
Hubert NÉANT, La Politique en France XIXe-XXe siècle, collection Carré Histoire, Hachette Supérieur, Paris, 1991, rééd. 2016.
Gilles PÉCOUT, Atlas de l’histoire de France : la France contemporaine, XIXe-XXIe siècle. Paris, Autrement, 2007.
Jean-Pierre RIOUX, Jean-François SIRINELLI (dir.), La France d’un siècle à l’autre. 1914-2000. Dictionnaire critique, Paris, Hachette, 1999.
Jean-François SIRINELLI (dir.), Dictionnaire historique de la vie politique française au XXe siècle, Paris, PUF, 1995.

GÉOGRAPHIE Ulm - K1 - M. Jégou

Géographie de la France

Le programme de Géographie pour l’Option Histoire d’Ulm et pour l’école des Chartes porte désormais sur la France métropolitaine et les cinq départements-régions d’Outre-mer. Un travail préalable consistera à s’appuyer sur le manuel utilisé en première année : La France, territoires et aménagement face à la mondialisation, de Yves COLOMBEL et Daniel OSTER, Nathan, 2e édition, 2014.
On pourra compléter avec divers ouvrages généraux sur la France. En voici quelques exemples, parmi beaucoup d’autres !

Manuel de référence
-  Charlotte RUGGERI, La France, géographie des territoires, Ellipses, 2017

Autres manuels
-  Éric AUBURTIN, Claude MANGIN, La France, espaces et territoires, Ellipses, 2014
-  Magali REGHEZZA-ZITT, La France dans ses territoires, SEDES, 2011
-  Vincent ADOUMIE, Géographie de la France, Hachette Supérieur, 2011
-  Jean-Benoît BOURON, Pierre-Marie GEORGES, Les territoires ruraux en France, Ellipses, 2015

Nouvelles régions
-  Point FNAU, Les territoires des nouvelles régions, Gallimard, 2016
-  Laurent CARROUÉ dir., La France des 13 régions, Armand Colin, 2017
-  Vincent ADOUMIÉ dir., Les Nouvelles régions françaises, coll. HU géographie, Hachette Supérieur, 2018

Géographie physique
-  Yvette VEYRET, La France, milieux physiques et environnement, Cursus Armand Colin, 2013
-  Yvette VEYRET, Richard LAGANIER dir., Atlas des risques en France, Autrement, 2013

Ouvrages classiques
-  Dominique BORNE, Simon DALMAIS, Félix DAMETTE, Georges SCHEIBLING, Le territoire français, Hachette Supérieur, 2016
-  Daniel NOIN, Le nouvel espace français, 2009
-  Florence SMITS, Géographie de la France, Hatier, 2011
-  F. DAMETTE, J. SCHEIBLING, Le territoire français. Permanences et mutations, Carré Géographie, Hachette Supérieur, 2011

Réflexions sur la France de demain
-  Benoist SIMMAT, Atlas de la France du futur, Autrement, 2016
-  Jacques LÉVY, Réinventer la France, Trente cartes pour une nouvelle géographie, Fayard, 2013
-  Laurent DAVEZIES, Le nouvel égoïsme territorial, le grand malaise des nations, Seuil - la République des idées, 2015

Synthèses récentes (Agrégation)
-  Vincent CARROUÉ, La France, les mutations des systèmes productifs, collection U Armand Colin, 2013
-  Guy BAUDELLE, Jacques FACHE (dir.), Les mutations des systèmes productifs en France, PUR, 2015
-  Raymond Woessner dir., La France des marges, Atlande, 2016

 

GÉOGRAPHIE Lyon - K2 - M. Roger

Le Brésil

Le Brésil, question de régionale classique et sans piège. Il faut vous familiariser avec ce grand pays, dont on dit qu’il regroupe une Suisse au Sud Est, un Pakistan au Nord Est et un Far West du côté de l’Amazonie. Soyez capable de fabriquer cartes et schémas. Apprenez par cœur la géographie physique, les grandes régions, les grandes villes, etc.
Consultez mon blog https://k2geo.wordpress.com/author/k2geo/: vous y trouverez tous les renseignements nécessaires, notamment la lettre de cadrage de l’ENS et de nombreux liens vers des sites utiles.

En attendant, il faut vous procurer au moins un manuel de THÉRY et le petit Atlas Autrement , les mettre en fiches... Vous connaissez la musique…

Approche bibliographique du Brésil
donnée par Bernard BRET (le grand spécialiste de la question en France)
 
Pour entrer en matière :
 
. BATAILLON Claude, DELER Jean-Paul et THÉRY Hervé (dir) (1991) : Amérique latine, vol. 3 de la GU, Hachette/Reclus.
le Brésil p. 372 – 437 (textes de Hervé Théry, Martine Droulers et Bernard Bret)
 
. **DABENE Olivier et LOUAULT Frédéric (2013) : Atlas du Brésil, Autrement, 93 p.
 
. DROULERS Martine et BROGGIO Céline : Le Brésil, PUF, QSJ 628
NB : le même titre signé Pierre MONBEIG en 1954 et Raymond PÉBAYLE en 1992)
 
. **THÉRY (2005) : "Le Brésil , changement de cap ?"
Doc. fse, coll. La Documentation photographique n° 8042
 
. **THÉRY Hervé (2012) : Le Brésil, Paris, dernière édition A. Colin, coll. U, 288 p.
ou du même auteur :
Le Brésil pays émergé (réédition 2016), Armand Colin, perspective géopolitique.
 
          … et même beaucoup plus :
 
. THÉRY Hervé et APARECIDA DE MELLO Neli : Atlas du Brésil
CNRS – La Documentation française. coll. Dynamiques du territoire - Reclus, 1ère éd. 2003, 302 p., nouvelle édition à paraître 2017.
 
Un thème classique, mais fondamental : les inégalités socio-spatiales :
 
. BRET Bernard (2001) : "Penser l’éthique pour penser le territoire et l’aménagement, A propos du Nordeste du Brésil"
in : L’Information Géographique, 2001 / 3, p. 193 – 218.
 
. BRET Bernard (2006) : "Inégalité sociale et cohésion territoriale, pour une lecture rawlsienne du territoire brésilien"
in : Géocarrefour, vol 81. 3 / 2006 p. 183 – 191
 
. GOIRAND Camille : "Le Nordeste dans les configurations sociales du Brésil contemporain"
in : Ceriscope (Sc. Po), sd (après 2010)
 
. PEBAYLE Raymond (1989) : Les Brésiliens pionniers et bâtisseurs, Flammarion, 361 p.
 
. THÉRY Hervé (2014) : "Les populations du Brésil, disparités et dynamiques"
in : EPS, 2014 : 2 et 3
 
La perspective géo-historique :
 
. BRET Bernard (2014) : "Territoires de servitude et territoires de liberté au Brésil",
in  EPS 2014 / 2 et 3
 
. DROULERS Martine (2001) : Brésil, une géohistoire, PUF, coll. Géographies, 307 p.
 
. FURTADO Celso (1973) : La formation économique du Brésil de l’époque coloniale aux temps modernes, Paris-La Haye, Mouton, 218 p.

. VERAN Jean-François (2003) : L’esclavage en héritage, Brésil, le droit à la terre des descendants de marrons, Karthala, 390 p
 
Quelques problèmes majeurs :
 
- Les villes
 
. BAUTES Nicolas et SOARES GONÇALVES Rafael : "Sécuriser l’espace des pauvres",
Justice Spatiale / Spatial Justice n° 4 [NB : concerne Rio de Janeiro]
 
. GOIRAND Camille (2000) : La politique des favelas, Karthala
 
. HERBERT Jean-Loup : "Brasilia, un urbanisme volontariste à l’épreuve des contradictions sociales"
in : Géocarrefour, vol 74, 4 / 99, p. 301 – 311.

. NINNIN Justine (2014) : "Ordre social, ordre spatial, territorialisation des politiques de sécurité publique à Rio de Janeiro"
in : L’Espace Politique 28 / 2014
 
. THÉRY Hervé (2016) : "Portrait de São Paulo. 1 : Une capitale du Brésil, 2 : Contrastes, Problèmes, Défis"
in : Géoconfluences
 
. VALLADARES Licia (1991) : La favela d’un siècle à l’autre, Ed. de la MSH, 229 p.
 
. VIDAL Laurent (2002) : De Nova Lisboa à Brasilia, l’invention d’une capitale, IHEAL, 344 p
 
. VIDAL Laurent (dir) (2008) : La ville au Brésil (XVIIIe-XXe siècles), Naissances, renaissances, Paris, Les Indes savantes, 397 p.
 
- L’agriculture
 
. BRET Bernard (1996) : "L’Amérique latine, de la réforme agraire à l’agro-industrie",
in : Bonnamour Jacqueline : Agriculture et campagnes dans le monde, DIEM 20, p. 139 – 162
 
. "Le Brésil, ferme du monde"
Géoconfluences, 2009, mise à jour en 2016
 
. "Le Statut de la Terre, trente ans de questions agraires au Brésil"
Cahiers du Brésil contemporain (CRBC – MSH) vol. 54 (1997)
 
. PAULON GIRARDI Eduardo : Atlas da Questão Agraria Brasileira
site internet : www4.fct.unesp.br/nera/atlas/luta_pela_terra.htm
 
. SABOURIN Eric (2014) : "L’agriculture brésilienne en débat, évolutions récentes, controverses et politiques publiques"
in : PAL n° 95 / 2014 - 4
 
. SENCEBE Yannick et CAZELLA Ademir (2014) : "Le paradoxe d’un pays rural qui s’ignore, urbanisation et place de l’agriculture familiale au Brésil"
in : EPS, 2014 / 2 et 3
 
. ZANONI Magda et LAMARCHE Hugues (dir) (2001) : Agriculture et ruralité au Brésil, Un autre modèle de développement, Paris, Karthala, 346 p.
 
- L’Amazonie
 
. ALBALADEJO Christophe et ARNAULD DE SARTRE Xavier (dir) (2005) : L’Amazonie brésilienne et le développement durable, Expériences et enjeux en milieu rural, Paris, L’Harmattan, 285 p.
 
. ARNAULD DE SARTRE Xavier (2006) : Fronts pionniers d’Amazonie, les dynamiques paysannes au Brésil, CNRS Editions, 223 p.
 
. DROULERS Martine (1995) : L’Amazonie, Paris, Nathan Université, 188 p.
 
. DROULERS Martine ( 2004) : L’Amazonie, vers un développement durable, A. Colin, coll. U, 219 p.
 
. LE TOURNEAU François-Michel et DROULERS Martine (dir) (2010) : L’Amazonie brésilienne et le développement durable, Paris, Belin, 477 p.
 
. LE TOURNEAU François-Michel (2014) : "En marge ou à la marge, Les populations amérindiennes du Brésil"
in : EPS 2014 / 2 et 3
 
. THÉRY Hervé (dir) (1997) : Environnement et Développement en Amazonie brésilienne, Paris, Belin, 207 p.
 
- Une puissance régionale ou une grande puissance
 
. BECKER Bertha et EGLER Claudio (1992) : Brazil, a new regional power un the world-economy, Cambridge University Press, 205 p.
NB : traduction en portugais (1994) : Brasil, uma nova potencia regional na economia-mundo, Rio de Janeiro, Editora Bertrand, 267 p.
 
. "Brésil, l’autre géant américain"
Questions internationales, n°55 (mai – juin 2012), La Doc. fse.
 
. BRET Bernard (2014) : "Le Brésil, un pays qui s’affirme à l’extérieur parce qu’il est solide à l’intérieur"
in : Echogéo, Sur le vif, juin 2014
 
. CLAVAL Paul (2004) : La fabrication du Brésil, Une grande puissance en devenir, Belin.
 
. MEDEIROS Marcelo de A. (2000) : La genèse du Mercosud, Paris, L’Harmattan, 500 p.
 
. PENNAFORTE Charles et FAVARO MARTINS Marcos Antonio (2017) : "Mercosur, 25 ans plus tard, les problèmes structurels et les impacts du changement de conjoncture"
in : L’Espace politique 31. 2017 / 1
 
. ROUQUIÉ Alain (2006) : Le Brésil au XXI ème siècle, naissance d’un nouveau grand, Fayard, 418 p
 
. TAÏEB Eric et BARROS Octavio (1989) : Économie et société brésiliennes, croissance ou développement ? Nathan, 224 p.
 
. THÉRY Hervé (2016) : Le Brésil, pays émergé
A. Colin, coll. Perspectives géopolitiques, 2 ème éd, 300 p.
Le contexte socio-politique
 
. CARDOSO Fernando Henrique et FALETTO E. (1978) : Dépendance et développement en Amérique latine, PUF, 222 p. (1ère éd. en espagnol 1969)
 
. MARTINS Luciano (1976) : Pouvoir et développement économique, formation et évolution des structures politiques au Brésil, Ed. Anthropos, 472 p.

. ROUQUIÉ Alain (1982) : L’État militaire en Amérique latine, Le Seuil, 478 p. 
 
. THÉRY Hervé (1995) : Pouvoir et territoire au Brésil, de l’archipel au continent, Éd. de la MSH, 232 p.
 
. THÉRY Hervé et NAGY André (2007) : "La réélection de Lula, changement de base",
in : L’Espace politique, 3 / 2007
 
Enfin, quelques classiques à rappeler :
 
. BASTIDE Roger (1956) : Le Brésil, terre de contrastes, Hachette, 343 p.
 
. de CASTRO Josué (1964) : Géographie de la Faim, le dilemme brésilien, pain ou acier, Paris, Le Seuil, 344 p.
 
. de CASTRO Josué : Une zone explosive, le Nordeste du Brésil, Paris, Le Seuil, 1965
 
. de CASTRO Josué : Des hommes et des crabes, Paris, 1966
 
. FREYRE Gilberto (1952 et 1974) : Maîtres et esclaves, la formation de la société brésilienne, Gallimard, nouvelle édition dans la coll. Bibliothèque des Histoires, 550 p.
 
. LE LANNOU Maurice (1971) : Le Brésil, A. Colin, coll. U2, (1 ère éd. 1955)
 
. LEVI-STRAUSS (1955) : Tristes tropiques, Plon, coll. Terre humaine, 490 p.
 
. MONBEIG Pierre (1952) : Pionniers et planteurs de São Paulo, Paris, FNSP.
 
. ZWEIG Stefan (1992) : Le Brésil, terre d’avenir, Ed. de l’Aube, 380 p. (édition originale en allemand en 1941 et 1ère éd. en français chez Albin Michel en 1949))
 
et aussi des revues (numéros thématiques) :
 
- Brésil(s), Sciences humaines et sociales (CRBC – MSH) (ex CBC)
n° 6 (2014) : Les années Lula : politiques sociales ou néolibéralisme
n° 7 (2015) : Les mobilisations de juin 2013
n° 8 (2015) : Classes sociales et rapports de classes
n° 11 (2017) : Esclavage contemporain
 
- Confins
revue franco-brésilienne de géographie (USP et CREDA)
de nombreux articles sur le Brésil, mais pas seulement, en français ou en portugais
directeurs : Hervé THÉRY et Neli APARECIDA DE MELLO
 
- Problèmes d’Amérique latine
n° 78 (2010 / 4) : Le Brésil au sortir des années Lula
n° 93 (2014 / 3) : La réélection de Dilma Rousseff, le Brésil en trompe-l’oeil
n° 95 (2014 / 4) : Brésil, dimensions territoriales d’une émergence en suspens
 
- Cahiers des Amériques latines (IHEAL)
n° 20 (1996) : Brésil, Observations des dynamiques territoriales
n° 24 (1997) : Brésil, Dynamiques territoriales
vol 2010 / 1 et 2 : Le Nordeste de Lula
 
- Cahiers du Brésil contemporain (CRBC – MSH) (depuis 2010 : Brésil(s) SHS)
 
- Échogéo :
numéro à paraître sur "Brésil, disparités et dynamiques"
 
- Espace, Populations, Sociétés
2014 : 2 et 3 : Populations et territoires du Brésil
 
- L’Espace politique
n° 31 – 2017 / 1 : Géographie politique et géopolitique brésilienne au XXI ème siècle
 
- Géocarrefour
vol 81 3 / 2006 : Brésil, repenser le territoire

APPROCHE DES SCIENCES HUMAINES  K2

Pour préparer l’épreuve d’oral propre à l’E.N.S. Lyon : K2 de toutes spécialités

Il s’agit d’une interrogation sur un texte extrait d’une des œuvres suivantes :

- ANDERSON Benedict, L’imaginaire national
- CLASTRES Pierre, La société contre l’Etat
- DUCHET Michèle, Anthropologie et histoire au siècle des Lumières
- LEFEBVRE Henri, Le droit à la ville
- LORAUX Nicole, Les enfants d’Athéna
- SONTAG Susan, Sur la photographie

Les éditions sont laissées au choix des candidats.

L’École normale supérieure de Lyon a publié un descriptif de l’épreuve accompagné de quelques attendus. Pour ce programme de lectures personnelles, il faudra que vous vous constituiez des fiches. Les professeurs se répartiront la liste selon leurs préférences, et chacun d’entre eux pourra consacrer une ou deux séances à l’un de ces ouvrages pour vous aider dans votre lecture. Les livres seront à votre disposition au CDI.

Documents joints

 

Lycée Carnot | Réalisé sous SPIP

Interface privée